La table de travail de la honte

On a tous (ou presque) une tablette de la honte (shelf of shame), avec un paquet de modèles assemblés, qui attendent là depuis belle lurette d’un jour voir un pinceau.  Je n’échappe pas à cette situation.  Par contre, j’ai aussi une table de travail de la honte: une série de modèles dont j’ai débuté la peinture, mais qui pour moult raisons sont restés à l’état de projets en cours, que ce soit pour quelques semaines, ou quelques années…

La quantité de modèles sur cette « table » dans mon atelier commence à être hors de contrôle, à voler l’espace de travail, mais surtout, à me sapper le moral. Cette semaine, j’ai décidé que je devais corriger la situation.  Je me connais par contre; je ne peux pas arrêter tout ce que j’ai en cours, ni ne pas entreprendre de nouveaux projets. J’ai donc décidé qu’à partir de maintenant, et jusqu’à ce que la situation soit un peu plus sous contrôle, pour chaque nouveau projet personnel que je débute, je dois en compléter un de la table de travail de la honte. Je devrais ainsi pouvoir la faire réduire lentement, au minimum, plutôt que tout le temps la faire augmenter.

La dite table de travail de la honte

Voici les différents projets en cours de peinture actuellement. Cette liste ne contient pas les commissions en cours de travail, ou ce qui a simplement été apprêté. J’y exclue également tous les modèles de mon armée Trollbloods pour Warmahordes, n’ayant pas d’intérêt pour eux en ce moment, mais surtout, parce que la liste exploserait encore plus. Ils ont leur propre petite armoire fermée loin des regards, pour le jour où j’y reprendrai goût.

Les cochons (Minions, Hordes, Privateer Press)

Les poupées ( Britanans, Relics, Tor Gaming)

Les cowboys (Guild, Malifaux, Wyrd Miniatures)

Les autres cochons (Gremlins, Malifaux, Wyrd Miniatures)

Les chibis (Super Dungeon Explore, Soda Pop Miniatures)

Le kid (Orphans, Nemesis, Zenit Miniatures)

La vieille branche (Treeman, Willy Miniatures)

Les brutes (Butcher Guild, Guild Ball, Steamforged Games)

Le nabot (Undead Dwarf, Stonehaven Miniatures)

La flotte (Imperial Humans, Uncharted Seas, Spartan Games)

Le boss (Empire of the Blazing Sun, Dystopian Legions, Spartan Games)

Les singes (A.R.C., Pulp City, Pulp Monsters)

La pile (Objectives, Dystopian Legions, Spartan Games)

Reste à voir si je tiendrai cette résolution, mais j’espère que ça aura un certain effet positif sur le désordre constant de mon atelier. Je vous tiendrai au courant.

Et vous, est-ce que votre table de travail de la honte déborde ?

Une réflexion sur “La table de travail de la honte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *